Logo NoMorePlastic Donation_Black.jpg

SKY IS THE LIMIT 

A l'initiative de Lili Barbery, ce samedi 4 Juillet, vous avez été très nombreux à vibrer, suspendus entre terre et ciel, sur le toit de la Grande Arche.

Engagée à nos côtés depuis plus d'un an, Lili vous propose de vous joindre à nous, de nous soutenir en faisant un don.

 

Imaginez le monde que nous pourrions créer ensemble. 

Imaginez l'impact que nous pourrions avoir tous ensemble. 

Imaginez le changement auquel nous pouvons tous participer. 

Ensemble, faisons cette différence. 

Il y a encore de l’espoir. La nature, la planète, l’eau sont magiques. Ces éléments naturels peuvent se régénérer mais nous devons aider la nature, ne plus aggraver la situation. Nous devons freiner cette surproduction de plastique pour éviter qu’elle ne touche la mer, l'océan.


Ce problème n'est pas le problème des autres.
Ce problème concerne chacun d'entre nous, quelque soit nos croyances, notre vision du monde, nos goûts, nos différences - nous devons agir maintenant, il nous reste peu de temps.
Vous avoir dans la conversation et dans nos actions est essentiel pour notre travail collectif. 
Nous ne pourrions rien réaliser sans votre aide.


Votre don nous aide directement à sensibiliser l'opinion publique à la pollution plastique et ses effets directs sur notre santé et celle de la planète, à construire des campagnes de sensibilisation, à soutenir la recherche et le développement, à orchestrer des liens avec les écosystèmes pour inventer la consommation de demain, et guider, éduquer les plus jeunes afin qu'ils ne fassent pas les mêmes erreurs que nous. 

Il reste encore beaucoup à faire.
Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude pour votre soutien.
Nous avons hâte d’en faire plus et ce sera surtout grâce à vous – grâce à votre don.

Courant Juillet, Lili Barbery et la fondatrice de No More Plastic décideront ensemble comment utiliser au mieux vos dons pour financer un projet qu'elles partageront avec chacun de vous. 

Encore une fois, merci.

                                                                                                                                                                         

NOUS SOMMES TOUS LA SOLUTION.